Olivier Roche - air, terre, mer

ERMERTER
 
On lance une flèche en l’air comme une bouteille à la mer et c’est le ciel qui tombe sur la terre. Et c’est un tsunami qui vous répond.
En plein dans le mille ? Bien ciblée ? Pas vraiment. Mais pas à côté non plus. Pas la peine de passer par quatre chemins. Une tombée du ciel. Une surgie de la terre. Une portée par les vagues. Trois flèches pour lire le monde. En tournant en rond. Celui qui décoche la flèche saisit le prétexte. Faire une touche. Mouche.
Trois flèches téméraires comme les trois vers d’un haïku. Lignes de tension plantées dans le silence. Le verbe sans le verbiage. Trajectoires en noir et blanc. Intervalles qui inventent leurs couleurs.
 
Sophie Braganti

olivierrocheairterremer2.jpg

Photo album created with Web Album Generator